201905 Kim et Le Président MACRON
A L'Elysée avec le Président Macron
201905 Kim Philippe Paillasson Hiriart Lyon
Avec Gabriel Paillasson et Philippe Hiriart

Article LE PROGRÈS 20 mail 2019

GASTRONOMIE
Formé chez Philippe Hiriart, le glacier Kim Young Hoon devient MOF à son tour
Formé par Philippe Hiriart, rue Baraban (3e ), lui-même Meilleur ouvrier de France glacier, Kim Young Hoon, 37 ans, coréen du sud a préparé les épreuves du concours en novembre et a reçu sa médaille, lundi 13 mai, du ministre de l’Éducation à la Sorbonne. Il a fêté son titre à Lyon, vendredi 17 mai.

Pourquoi avez-vous suivi cette formation à Lyon ?
« Il y a plusieurs années, mes parents qui exploitent eux – mêmes une boulangerie chocolaterie-pâtisserie à Séoul ont rencontré Philippe Hiriart. Le boulanger-pâtissier glacier, meilleur ouvrier de France (MOF), séjournait en Corée du Sud dans le cadre de son coaching de notre équipe nationale coréenne du Sud, de pâtisserie, qui voulait concourir au Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (Sirha).
Mes parents se préoccupaient de mon avenir professionnel et souhaitaient, à terme, me voir leur succéder. Ils voulaient donc que j’acquière une solide formation. Philippe Hiriart leur a paru être l’homme capable de me former. Outre des compétences professionnelles, il me fallait en effet un maître avec l’autorité suffisante pour me cadrer. »

Vous avez aussi préparé votre CAP chez lui ?_
« Oui. Je suis venu une première fois à Lyon, chez Philippe, pour préparer mon CAP, que j’ai obtenu. Puis je suis reparti travailler plusieurs années chez moi. Je voulais une formation d’excellence, tout naturellement je suis revenu préparer le concours du MOF chez lui. Et j’ai aussi travaillé un an chez Gabriel Paillasson, le célèbre double MOF de Saint-Fons, ancien élu du Conseil économique social et environnemental. »

Quel était le thème de votre concours MOF de novembre ?
« L’illustration du conte Le Petit Prince de Saint-Exupéry, thème de l’année. J’ai représenté notamment la rose, l’allumeur de réverbère, qui en coupe glacée, qui en nougatine… »

Et votre avenir ?
« Je rentre chez moi jeudi 23 mai en laissant une deuxième famille en France. Et je veux transmettre à mon tour, en Corée du Sud, le savoir que j’ai reçu ici. »
201905 Kim Philippe Hiriart Lyon
Les parents de KIM, son épouse Hannah et sa petite fille Joy l’entourent avec Philippe Hiriart.
Photo Progrès /Christian SALISSON